Croisière

Des milliers de lits, avec restaurants, shopping, casinos, boites de nuit, scènes de spectacles, piscines, le tout posé sur la mer car il faut bien mériter l’appellation de croisière. Seuls l’infirmerie, les locaux de quarantaine, les lits d’hôpital et les piaules du petit personnel sont sous dimensionnés. Le court séjour en mer est le dernier avatar du tourisme de masse. Lorsqu’il flotte, le Gigantic défigure le paysage et trimbale pollutions, nuisances, désordres et un personnel domestique surexploité. En cas de naufrage ou d’incendie, 4000 à 8000 personnes sont menacées.

Aucun résultat

La page que vous cherchez est introuvable.